Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 14:15

La réforme du collège

Ou l’ergonomie au service de la mise en place du dispositif pédagogique AP

Accompagnement personnalisé en 6ème

 

 

Postulat préalable.

Mettre en place un nouveau support didactique, organiser une nouvelle pratique pédagogique deux projets qui s’appuient en ergonomie sur des principes :

  • L’ergonomie affirme que ce qui est généralisable à toutes les situations d’apprentissage scolaire ce sont les connaissances sur les besoins fondamentaux des élèves (voir de nombreux écrits antérieurs)
  • Tout changement devrait être analysé ainsi : apporte-t-il une amélioration des conditions de vie et de travail des élèves c’est-à-dire améliore-t-il le respect de leurs besoins fondamentaux et par là même ceux des enseignants et de tous les adultes œuvrant dans l’établissement?
  • Tout nouveau dispositif doit  permettre à tous les élèves d’apprendre mieux qu’avant. L’ergonomie combat l’idée de la normalisation du développement de l’élève, chacun apprenant à sa propre vitesse. Aucun ne doit être arrêté dans sa dynamique d’apprendre, qu’il apprenne plus vite ou moins vite que l’autre.

 

A propos de l’accompagnement personnalisé.

L’ergonomie propose que les temps d’accompagnement personnalisé se situent en complémentarité des enseignements communs

Il est demandé que les élèves de 6ème aient 3 heures  par semaine avec comme objectif pédagogique de les aider  à apprendre.

Nous conservons donc les groupes « classes »

Nous proposons que la règle à respecter soit d’intégrer cet objectif dans les horaires dévolus aux enseignements communs qui conserveraient les 26 heures hebdomadaires.

 Le dispositif pédagogique proposé pourrait se dérouler ainsi :

1 Banaliser les premiers jours de la rentrée pour tous les élèves de 6ème sur le projet : construire une affiche « règles pour apprendre » en faire un support visuel présent dans les cours comme base de travail (équivalent 9h et 12h de travail)

2 Consacrer désormais et sur toute la durée de l’année quelques minutes par cours pour s’assurer que les « règles pour apprendre » soient bien appliquées (cumul  5 à 10 minutes /par 6h de cours par jour/ sur 4 jours semaines)

3 Donner cet objectif aux séances d’évaluation afin de compléter les quotas horaires imposés par le dispositif.

 

Commentaires :

  • Conserver les mêmes horaires pour les champs disciplinaires enseignés peut permettre que  les programmes puissent être tenus par les enseignants.
  • Absorber quelques minutes par cours -quel que soit le champ disciplinaire enseigné-  pour s’assurer que les élèves construisent et utilisent des outils pour mieux comprendre et apprendre, c’est assurément un objectif précieux pour la réussite de tous.
  • Intégrer le projet au moment des évaluations pourra faire évoluer  vers une évaluation par contrat de confiance - dispositif qui a fait la preuve de son efficacité pour la réussite de tous les élèves - est de toute évidence l’objectif vers lequel il est urgent de tendre.
Repost 0
Published by reussite-pour-tous.over-blog.fr - dans réforme collège
commenter cet article

Présentation

  • : Nicole Delvolve
  • Nicole Delvolve
  • : Nicole Delvolvé était enseignant chercheur à l'Université de Toulouse.Ell e est spécialiste en ergonomie et participe à l'aménagement des meilleures conditions de travail possible dans les établissements scolaires pour la réussite de tous.nicole.delvolve@orange.fr
  • Contact

Recherche

Liens