Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 12:45

Que savoir sur le sommeil nocturne ?

Contentons-nous de résumer un corpus de connaissances immenses (Delvolvé, 2004).   

 

L’architecture d’une nuit de sommeil suit toujours le  même tracé. Une nuit de sommeil se déroule  ainsi : la plus grande part de sommeil lent profond se situe plutôt en début de nuit de sommeil alors que le sommeil paradoxal caractérise davantage la fin de la nuit de sommeil. Si bien que l’enfant qui s’endort tard et qui sera réveillé tôt pour aller à l’école va perdre une grande quantité du sommeil de fin de nuit et donc du sommeil paradoxal ou du REM (sommeil du Rapid Eye Mouvement car les globes oculaires roulent sous les paupières).

Alors à quoi cela sert-il de dormir ?  Dormir c’est gagner du temps pour vivre avec efficacité l’éveil. La qualité du sommeil détermine la qualité de l’éveil.

Le sommeil paradoxal facilite les processus de mises en mémoire, en d’autres termes, il permet de consolider en mémoire tout ce que l’individu vit. Ainsi les recherches ont montré que l’apprentissage intensif s’accompagne d’une augmentation du pourcentage de sommeil paradoxal chez l’adulte. Il en est de même chez l’enfant et, situation peu banale, ces mécanismes d’adaptation du cerveau aux exigences d’apprentissage ont été démontrés également dans des populations de souris soumises à l’apprentissage d’un labyrinthe. Bref, le sommeil paradoxal est associé à la mise en mémoire de ce que  le sujet vit pendant la journée qui précède ce sommeil. 

Si le sommeil du REM ou paradoxal a pour fonction la récupération mentale, le sommeil lent permet la récupération physique. C’est pendant le sommeil lent que sont éliminés les produits de combustion du glucose qui a permis l’activité cellulaire et en particulier l’activité musculaire. C’est pendant le sommeil lent que les composés énergétiques indispensables à la vie de toutes les cellules se régénèrent. C’est pendant le sommeil lent que l’enfant grandit grâce aux hormones de croissance dont il déclanche la sécrétion.

La plus grande proportion de sommeil lent se situe en début de nuit de sommeil. Il est donc très rare que l’enfant souffre de déficit de ce sommeil et qu’au réveil il n’ait pas récupéré sur le plan physique.

Au bilan, une bonne nuit de sommeil pour l’enfant, comme pour l’adulte, est une nuit de sommeil qui lui permet de vivre à la fois une durée de sommeil lent et une durée de sommeil paradoxal, compatibles avec les exigences de récupération d’un état permettant un éveil efficace.

Combien de temps, l’élève doit-il dormir la nuit ?

Les besoins en durée de sommeil peuvent varier d’un enfant à l’autre. C’est en observant l’enfant pendant l’éveil que l’adulte peut comprendre s’il a suffisamment de sommeil. L’agitation pendant l’éveil et le retard à l’endormissement le soir en sont les deux principales manifestations.

Quant au moment du sommeil nocturne, il n’y a aucun doute, tous, enfants, adultes doivent dormir en répartissant le temps de sommeil de part et d’autre de 2-3 heures, milieu de la nuit. Ainsi, un gros dormeur de 5 ans devrait être en comportement de sommeil dès 20h-20h30 le soir et  se réveillera vers  8h-8h30 le matin.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by reussite-pour-tous.over-blog.fr - dans rythmes scolaires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nicole Delvolve
  • Nicole Delvolve
  • : Nicole Delvolvé était enseignant chercheur à l'Université de Toulouse.Ell e est spécialiste en ergonomie et participe à l'aménagement des meilleures conditions de travail possible dans les établissements scolaires pour la réussite de tous.nicole.delvolve@orange.fr
  • Contact

Recherche

Liens