Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 21:30

En ce moment les établissements scolaires primaires s'interrogent pour décider s'ils continuent de travailler 4 jours par semaine avec le mercredi matin ou s'ils reviennent aux quatre jours.

Quand sera-t-il compris que les temps d'apprentissages scolaires doivent prendre en compte le niveau de développement des enfants et les contraintes liés aux processus cognitifs impliqués dans les apprentissages?

Remarques préalables à ce qui va suivre :

  • Chaque enfant grandit à sa propre vitesse et donc tous n'ont pas le même niveau de développement au même âge.et la souffrance qu'ils supporteront devant de mêmes choix temporels en dépendra..
  • Selon le contexte personnel de l'enfant qui respecte ou non ses besoins fondamentaux (de sommeil, alimentaires, d’équilibre affectif) les effets des choix de temps et de contenus scolaires n'auront pas les mêmes effets sur son développement intellectuel

En ce qui concerne le niveau de développement des enfants, en toute objectivité, pour un tout jeune enfant de maternelle et même de début de cycle 2 de l'élémentaire, se lever tous les matins sans une pause en milieu de semaine -même s'il est réveillé pour aller à la garderie ou ailleurs- génère une immense fatigue qui le rend indisponible pour tout apprentissage dès le jeudi.

Cependant si les parents sont très attentifs à ce que tous les soirs même les veilles où il n'a pas classe ils soient couchés et endormis vers 8 h, alors l'équilibre sera retrouvé afin qu'il puisse avoir des journées d'élèves heureuses.

Nous pourrions multiplié le nombre de situations sans fin car ce que tous les adultes devraient avoir à l'esprit est l'affirmation suivante:

Quels que soient les temps hebdomadaires choisis,  quels que soient les temps journaliers consacrés aux apprentissages scolaires, la priorité est qu'un équilibre soit trouvé entre leurs moments à l'école et leurs moments hors des temps scolaires, équilibre qui doit leur permettre de respecter leurs besoins premiers de sommeil nocturne et diurne, de pauses vraies pendant la journée, d'équilibre sécuritaire et affectif, de temps personnels, de sens et d'outils pour apprendre.

En bref, la question des temps scolaires doit être traitée dans le souci de trouver le meilleur équilibre possible intégrant à la fois les temps et contenus scolaires, périscolaires et extrascolaires, afin que l'enfant puisse être un élève qui aura des conditions de vie et de travail qui lui permettront de réussir dans son travail et d'avoir la chance de rêver son avenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by reussite-pour-tous.over-blog.fr - dans rythmes scolaires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nicole Delvolve
  • Nicole Delvolve
  • : Nicole Delvolvé était enseignant chercheur à l'Université de Toulouse.Ell e est spécialiste en ergonomie et participe à l'aménagement des meilleures conditions de travail possible dans les établissements scolaires pour la réussite de tous.nicole.delvolve@orange.fr
  • Contact

Recherche

Liens